29/06/2017

Faire envie, ou pas

Nous vivons actuellement la période des soldes d’été. Et que voit-on encore et toujours devant certains magasins? Des vitrines avec «SALE à l’intérieur». Voire SALE tout court. Ce qui est peu ragoûtant, vous en conviendrez, si l’on prend l’information au pied de la lettre française.

«C’est tout de même incroyable de se voir imposer l’anglais à toutes les sauces dans un pays où l’on parle quatre langues!» s’énerve Jean-Claude. «A quand une décision du Conseil d’Etat pour interdire cette pratique? Neuchâtel l’a bien fait! Personnellement, je «boycotte» ce type de magasin».

Voilà qui est dit. Ce citoyen du bout du lac n’est pas le seul à s’agacer de cet usage. En vain, semble-t-il. Quand le pli est pris, difficile de revenir en arrière. C’est qu’il faut être de son temps, avancent certains commerçants, la bouche en cœur. On simplifie, on unifie: c’est Sale pour tous, point barre. D’ailleurs, où est le problème? Tout le monde comprend l’english.

Et qu’importe si l’on froisse en passant quelques Genevois râleurs. L’important c’est de toucher les autres. Les touristes et les «expates». Comme s’ils ne pouvaient pas comprendre ce que signifient les soldes! Suffit de voir les prix barrés de rouge en vitrine ou sur les rayons pour capter le message.

A l’heure où les affaires ne sont pas forcément au beau fixe dans le canton, la faute à l’e-commerce ou au tourisme d’achat dans les régions voisines plus avantageuses, il est assez dommage que des magasins du coin persistent avec l’usage de cet anglicisme, au risque de perdre une partie de leur clientèle.

Ces commerçants semblent avoir oublié un truc important de leur métier: pour que les clients achètent, il faut qu’ils en aient l’envie! Qu’ils soient alléchés. Et pas seulement par les prix.

Or la perspective d’acheter du sale, à proprement parler, ça débecte…

Vive les soldes, donc!

07:00 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Vous avez raison, cela est de plus en plus détestable !

Écrit par : Marie | 29/06/2017

Vu ce matin dans une vitrine d'une succursale d'une grande enseigne spécialisée dans l'informatique/TV/etc... : "Super Sale" !!!

Écrit par : Marie | 30/06/2017

L'autre matin, j'étais énervé parce que ma machine à laver était tombée en rade.

Kaput.

J'ai pris donc mon linge sale, l'ai placé dans un cabas et m'en suis allée voir si je pouvais l'échanger.

Je suis entrée dans un énorme commerce rempli de SALE et j'ai échangé mes cochoncetés et mes miasmes textiles contre du NEUF.

La bonne affaire !

Écrit par : Goupillette | 30/06/2017

@ Goupillette : j'ignorais qu'un commerce échangeait le "linge sale" contre du "linge propre" !!!!!

Écrit par : Marie | 30/06/2017

Les commentaires sont fermés.