06/07/2017

Forcer la main

C’est l’histoire d’un homme qui s’offre, un jour, un abonnement demi-tarif CFF. Vous savez, cette carte qui vous permet de payer assez cher un service normalement hors de prix.

Bref. Il achète le document pour profiter de voyager à meilleur compte dans notre beau pays. Puis la vie étant ce qu’elle est, le Genevois décide quelques mois plus tard de prendre le large et de s’établir provisoirement en Asie du Sud. Où son SwissPass n’est plus d’une grande utilité.

N’allez pas croire qu’il cherche alors à se faire rembourser une partie de l’abonnement dont il n’a pas joui. Oh que non. Payé, c'est payé.

Ce qu’il conteste en revanche, et avec une belle énergie, c’est la reconduction tacite de son abonnement demi-tarif dont il avait oublié jusqu’à l’existence. Or le voilà piégé, au bout du monde, par le système des CFF.

Car si l’abonnement général est désormais résiliable de mois en mois, le demi-tarif annuel, lui, est renouvelé d’office. Sauf si son propriétaire se manifeste avant une date butoir.

Pour que l’entreprise fasse preuve de «souplesse commerciale» envers ce Genevois exilé, il devrait prouver ne plus vivre au bout du lac en lui fournissant une attestation du contrôle des habitants! On se pince!

Il se contentera d’envoyer à sbb.ch copie de son billet d’avion et du visa figurant dans son passeport, afin qu’on lui lâche enfin les baskets.

Aux dernières nouvelles, les CFF renoncent à lui vendre un demi-tarif inutile au Sri Lanka, ainsi qu’aux frais de rappel. Fin des menaces de poursuites aussi.

Pour éviter ces tracasseries, mieux vaut donc ne pas oublier l’échéance de son abonnement…

07:00 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Puisque vous êtes sur le sujet : combien d'heureux possesseurs de cet abonnement demi-tarif arrivent à le rentabiliser, sachant qu'on peut toujours acheter une carte journalière en cas de voyage important ?
A part aux heures de pointe, tous les trains qui sont sur la ligne du Simplon sont vides, toute la journée. Ils le seraient un peu moins si les prix étaient abordables. J'avais entendu une conférence de Rodolfo Pedroli, alors directeur du service de l'environnement, où il expliquait qu'en Suède, la compagnie nationale avait divisé ses prix par deux et retrouvé un bilan positif. Les CFF se basent sur l'exploitation à outrance de leur marché captif, les pendulaires. C'est nul...

Écrit par : Géo | 06/07/2017

Je possède un demi-tarif depuis longtemps et je reçois chaque année un courrier me posant la question "renouvellement ou pas".

Votre lecteur n'a sans doute pas reçu ce courrier des CFF puisque effectivement sans réponse au "date fixée", l'abonnement est renouvelé automatiquement !

En règle générale, le délai est d'un mois pour renouveler ou pas son abonnement. L'automne dernier, j'ai bénéficié d'un rabais substantiel au moment de son renouvellement.

Bonne journée à vous Julie :-)))

Écrit par : Marie | 06/07/2017

Les fitness fonctionnent également selon un système d'abonnement automatiquement reconduit.
Il faut être bien organisé pour ne pas se faire piéger ! Les associations de protection des consommateurs se battent pour essayer de mettre un terme à ces procédés.
Lorsque j'ai récemment souscrit à un abonnement de fitness, j'ai du signer spécialement sous le paragraphe du contrat précisant que je devais me désabonner par écrit au plus tard un mois avant sa date d'échéance, si je ne voulais pas qu'il soit reconduit. Je ne peux donc pas prétendre ne pas avoir été avertie!
Il a dû y avoir beaucoup de réclamations, car le consommateur lambda n'est pas habitué à ces renouvellements tacites.
Pas besoin d'être un agent des services secrets pour comprendre la raison d'être de ce genre de contrats...C'est tout bénef pour les CFF et les fitness. Non seulement ont-ils plein d'abonnés involontaires, mais en plus, ils font l'économie des lettres sollicitant le renouvellement.

Écrit par : Calendula | 06/07/2017

Je ne voudrais pas jouer le pitbull dans le jeu de quille mais quoi d`anormal a ce qu`on ait besoin de signaler sa volonté de non-renouvellement d`abonnement pour que celui-ci soit résilié? C`est comme cela que fonctionnent aussi, entre-autres, les magazines et quotidiens si je ne me donalde.

Écrit par : Marcel | 06/07/2017

abonnement ou enchaînement ! reste a y croire

Écrit par : chirurgie esthetique Tunisie | 06/07/2017

Ouf le bon sens des CFF a primé!

Écrit par : Denis | 09/07/2017

Les commentaires sont fermés.