19/08/2017

Entrée bancale au parc

Que s’est-il passé au juste, ce jour de juillet, à l’entrée du parc des Eaux-Vives?</p><p id="U131061337839oiD" style="text-align:left;">Je parle de la grande entrée, donc. Celle qui donne accès à l’un des plus beaux sites de Genève et qui se trouve sur le quai Gustave Ador. Face au lac.

Elle est d’ailleurs si majestueuse, cette entrée, qu’elle comprend deux imposants portails surmontés d’ouvrages en ferronnerie du plus bel effet, entourés de deux lampes à l’ancienne qui reposent sur des colonnes en pierre. En temps normal, ça en jette.

Sauf que depuis ce funeste jour de juillet, justement, l’ensemble a bien triste allure. Il est tout bancal. Asymétrique. Avec des rubans rouge et blanc de chantier tendus pour barrer une ouverture latérale endommagée. Problème il y a bien eu.

Que s’est-il donc passé? Paraît que le chauffeur d’un camion-grue passant dans le coin a fait une manœuvre qualifiée de malencontreuse. Ce faisant, il a décapité le dessus du portail de gauche. Entraînant tout sur son passage. Moche…

Paraît aussi qu’il y a eu un sacré ballet de gardes municipaux et de badauds pour constater l’accident, et celui des entreprises pour évacuer les pièces endommagées. Depuis, rien ne semble vouloir bouger.

En coulisses toutefois, les spécialistes s’activent. Mais ça se hâte lentement. Ce genre d’ouvrage en ferronnerie n’étant pas en stock dans les réserves municipales, il faut le refaire. Comment, et par qui? Le dossier est actuellement entre les mains du service du patrimoine bâti de la ville.

Reste encore le problème du financement des travaux de rénovation. Car la plaisanterie va coûter plusieurs dizaines de milliers de francs au chauffeur du camion, ou plutôt à son assurance. Qui ne va pas aimer.

Le portail gauche du parc des Eaux-Vives est bien parti pour retrouver sa fière allure. Un jour que l’on espère prochain. En attendant, des oiseaux profitent de ce perchoir prestigieux. Mais ce ne sont pas des aigles…photo (2).JPGphoto (1).JPG

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.