22/08/2017

Ces rails qui font tomber

Ainsi donc, neuf accidents de la route ont lieu chaque jour à Genève. C’est énorme quand on réalise que derrière ces statistiques, il y a des gens qui souffrent. Un peu, beaucoup, intensément, ou plus du tout.

Nous figurons ainsi dans le peloton de tête des cantons où ces malheurs surviennent le plus souvent par rapport au nombre d’habitants. Nous arrivons juste après Appenzell Rhodes-Extérieures et devant Nidwald. Joli trio.

Si je peine à comprendre pourquoi il y a tant de casse en Suisse profonde, le cas de Genève ne surprend guère: suffit de se glisser dans la circulation pour se rendre compte du comportement voyou ou irresponsable de nombreux usagers de la route.

Vous l’avez aussi testé? Chacun se croit seul au monde dans ou sur son véhicule, alors que le trafic est à son comble. Et que je te dépasse ou je te coupe la priorité sans regarder, et que je remonte la file à moto, et que je grille un feu, et que je zieute mon portable au volant, et que je m’énerve à en perdre les pédales, etc.

En plus de ces attitudes qui conduisent droit à l’accident, il y a la faute à pas de chance. Et puis aussi l’accident prévisible. Je pense aux rails de tram.

Ces maudits rails dans lesquels les roues de vélos n’en finissent pas de se coincer et qui font tomber les cyclistes. Ces bandes d’acier qui se transforment en savonnette à la première pluie et sur lesquelles les conducteurs de motos et de vélos risquent leur peau. Des rails plus traîtres encore que des lignes blanches…

Alors à quand des mesures pour mettre enfin les trams en site propre, histoire d’éviter ces fatales rencontres? Et si c’est trop compliqué, ces flux séparés, à quand la pose de ces dispositifs antichute sur les rails, testés en 2009 déjà, avec succès. Ça limiterait un peu la casse! Parce que neuf accidents chaque jour à Genève, ça fait vraiment trop mal.

07:00 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

"ces dispositifs antichute sur les rails, testés en 2009 déjà, avec succès."
Pourriez-vous svp donner des précisions, des liens vers des explications sur ces dispositifs ?

Écrit par : Géo | 22/08/2017

Bonjour Geo,

le système en question se nomme VéloStrail. C'est une langue de caoutchouc qui recouvre l'ornière du rail et permet au vélo de passer sans s'enfoncer.
voir l'aricle complet sur le sujet écrit par ma collègue Sophie Simon le 11 juillet de cette année
ttps://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/difficile...velos-rails-tram/story/21913782

Écrit par : julie | 22/08/2017

L'article n'est visible que deux secondes. Tant pis...

Écrit par : Géo | 22/08/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.