02/09/2017

Des arbres et un homme

Impossible d’avoir les mirettes partout pour voir ce qui se trame dans cette République de près de 500 000 âmes. Heureusement, je peux compter sur quelques yeux supplémentaires pour repérer ce qu’il y a de marquant.

Ainsi Hermann. Tel est son prénom. Un homme qui prend le temps de regarder autour de lui et de réfléchir sur le sens des choses. Il est à un âge où l’on se plaît à considérer la vie avec un certain recul: il compte déjà 92 printemps, c’est dire!

Hermann me signale ainsi que les deux jeunes platanes qui se trouvent depuis une dizaine d’années entre l’hôtel Cornavin et le Buffet de la Gare ont été coupés net. Ils sont sciés, finis. Sauf qu’ils font de la résistance!

Enfin, surtout un. Des pousses ont jailli du tronc à ras le bitume et forment aujourd’hui un superbe buisson qui semble défier le béton et l’agitation alentours. Jusqu’à quand?

Si le vieux monsieur apprécie les arbres, il aime encore plus les humains. Le voilà qui revient sur ce fait divers datant de mi-août, lorsqu’un bus articulé des TPG a mordu sur un trottoir au rond-point de Plainpalais, écrasant au passage la patte d’une chienne qui se tenait là avec son maître, présenté comme un SDF. Le sort du Malinois amputé a ému la population, mais pas celui de son jeune propriétaire.

Or lors de l’accident, il pleurait à chaudes larmes, me signale Hermann. Les TPG ont certes formé leurs vœux pour le jeune chien et l’homme qui l’accompagnait, ce qui est bien. Mais ils feraient mieux de lui proposer un petit job au sein de leur grande entreprise, pour qu’il s’en sorte dans la vie, n’est-ce pas?

«Moi, je parle avec mon cœur», me dit gentiment cet aîné. «Alors si l’on pouvait faire quelque chose pour ces arbres et ce jeune homme, ce serait vraiment bien!» Je transmets…

07:00 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Votre billet me fait penser à l'histoire de ce gamin qui bouche une fuite dans la digue avec son doigt en attendant les secours. Vous, vous ouvrez la brèche...
Parce qu'à l'aune de votre commisération, il faudra aussi s'occuper des six ou sept milliards voire plus d'humains souffrant, et qui ont tous une chienne au pied cassé ou un arbre souffrant à côté d'eux. Bonne chance !

Écrit par : Géo | 02/09/2017

Bravo Monsieur Hermann! Il y a deux manieres de prendre de l`age: en acquérant encore plus de sagesse et d`empathie ou en en perdant...

Écrit par : Jean Jarogh | 02/09/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.