21/09/2017

Pom pom pom pomme...

Pom pom pom pom…

La symphonie n° 5 de Beethoven me semblait de circonstance pour annoncer la 25e journée de la pomme qui se fête, demain, dans toute la Suisse. Or depuis que j’ai chantonné ces quelques notes pour lancer mon billet, elles ne me lâchent plus. C’est pire qu’un tube. Une scie, presque. Pom pom pom pom…

Bref. Vendredi 22 septembre, le pays tout entier n’aura d’yeux que pour elle, pour sa belle robe rouge ou verte, sa mine réjouie et son goût sucré.

Cette ronde et juteuse tentatrice est, de loin, le fruit favori des gens d’ici: ils en consomment plus de 16 kg par tête de pipe. Par an, donc. Contre un peu plus de 11 kg de chocolat… C’est fou jusqu’où va la gourmandise. Et comme la pomme, mais de terre, elle est vraiment bonne à tout faire.

Pom pom pom pomme…

Faut dire aussi qu’au pays de Guillaume Tell, tous les arguments sont bons pour nous la faire croquer. C’est le casse-croûte par excellence, pauvre en calories, riche en vitamines et en oligo-éléments. Le truc sain qui vous assure une santé de fer. Les Anglo-Saxons ne disent-ils pas «one apple a day keeps the doctor away»?

Les Zurichois doivent penser pareil que les Anglais. La preuve? Notre patron nous offre des pommes. Un plein panier de Gala tous les jours. Merci patron!

Pom pom pom pomme…

Vendredi, ce sont les arboriculteurs de chaque région et de petites mains amies qui viendront distribuer ces fruits fraîchement cueillis aux passants. Où ça? Dans les gares et les places publiques helvétiques.

A Genève, cette opération séduction a lieu à la gare Cornavin, de 7 h à 18 h. Avec un grand concours à la clé, pas trop difficile. J’aurais peut-être la chance de gagner un éplucheur!`

Pom pom pom pomme...

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |