23/09/2017

Perturbations planifiées

La rue Emile-Yung, vous connaissez?

Elle part de la place Claparède et descend en direction de l’Hôpital cantonal. C’est une voie de circulation assez fréquentée et bruyante en temps normal, bordée de beaux vieux immeubles. Où vivent des familles.

Depuis le début de la semaine, des travaux sont en cours dans le quartier. La faute à un gros collecteur d’eaux usées qu’il faut rénover. Durée du chantier: 7 mois au bas mot. Bien.

Cette situation engendre fatalement des «perturbations planifiées», selon le terme en usage aux TPG. Sur leur site, on signale que les arrêts «Claparède» et «Hôpital» des lignes 1 et 5 sont provisoirement déplacés. En bas de la rue Emile-Yung, et plus précisément au niveau de l’entrée de l’immeuble portant le numéro 10.

Un arrêt provisoire y est installé, bricolé avec le strict minimum pour les usagers des TPG: un distributeur de billets et un poteau indicateur. Pas de siège pour se poser, pas d’abri où se protéger des éléments, pas de poubelles. Alors ces usagers prennent leurs aises.

Ils se blottissent en grappe contre l’entrée de l’immeuble pour échapper à la bise ou se réfugient à l’intérieur quand il pleut, perturbant les allées et venues des habitants. Et des poussettes.

Des gens moins délicats patientent en prenant les environs de l’arrêt pour une poubelle, jettent leurs détritus sur une terrasse ou au sol, fument sous les fenêtres, écrasent leur mégot n’importe où. N’importe quoi!

Après trois jours à ce régime, les locataires grimpaient déjà aux murs. Et ils ont sept mois à endurer! M’est d’avis qu’il faudrait tenter d’arranger les bidons assez rapidement avant que la situation ne s’envenime. Il y a des spécialistes pour tout dans nos administrations. Personne n’avait pensé à ces problèmes avant? Ce sont pourtant des «perturbations planifiées»…

07:00 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

L`important est que les planifications ne soient pas perturbées...

Écrit par : Ignaz | 24/09/2017

Les commentaires sont fermés.