07/10/2017

Une puanteur si naturelle

Comment la qualifier, quand on ne peut aller la humer sur place? C’est une odeur franchement écœurante, entre le vomi, le lait caillé, le beurre rance et la matière fécale. Beurk! Narines sensibles, passez votre chemin…

Ces boules puantes tombent en même temps que les feuilles des arbres. Et pour cause: ce sont les fruits du Ginkgo biloba, dit l’arbre aux 40 écus, l’un des plus beaux qui soit en automne. L’un des plus résistant aussi au temps qui passe et à la pollution.

Oui mais voilà. Si ces arbres mâles ont toutes les vertus et ne sentent rien, les femelles ont mauvaise réputation. Rapport à l’odeur, donc. Les humains vivant à proximité s’en plaignent d’ailleurs ces jours en se pinçant le nez.

Vous me direz qu’à l’heure actuelle, ça devrait pas être trop sorcier de connaître le sexe de l’arbre avant de le mettre en terre. Bien vu! La Ville de Genève, et sans doute les autres collectivités publiques, ne plante plus que des mâles génétiquement certifiés par les pépiniéristes. Ça évite bien des tracas.

Mais cela n’a pas toujours été le cas. Il fallait auparavant attendre la majorité sexuelle des Ginkgo pour savoir à quoi s’attendre, ce qui leur donnait le temps de devenir grands. Et beaux.

Alors à défaut de les arracher, parce que c’est dommage d’en arriver à pareille extrémité, il faut faire avec. Ce qui désole les riverains du 4-6 rue de la Gravière ou de la rue Lamartine, malgré le ramassage régulier des petites prunes malodorantes.

Il faut encore savoir que sur les 154 Ginkgo répertoriés vivant en ville, la plupart sont des mâles sans histoire qui poussent dans les rues. Les femelles trouvent le plus souvent refuge dans les parcs, où leurs fruits ravissent la faune indigène. Mais pas que.

Des Asiatiques les récoltent pour leurs vertus médicinales. On dit que ces fruits garantissent santé et longévité. Et l’immortalité n’a pas d’odeur…

07:01 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Ces arbres puantiferes si pres du quartier des banques... serait-ce le miracle des gingkos, ces quelques jours ou l`argent -réputé inodore- revele enfin son vrai fumet?

Écrit par : gingkomania | 07/10/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.