26/10/2017

Un léger tremblement

wcdorciere.JPGParaît que la terre a tremblé la nuit dernière en France voisine. Un léger séisme de 3,2 sur l’échelle de Richter. Pas de quoi nous faire tomber du lit, même à 5 h 41 du matin.

Pas de quoi non plus faire vaciller le mobilier urbain. Pourtant, on se demande bien quel étrange tremblement a saisi les deux cabines en plastique rouge qui sont totalement de guingois, en bordure de la place Dorcière.

Un tremblement de dégoût?

Faut dire que ces drôles de cabines sont des toilettes publiques. Quand elles gîtent ainsi, c’est peu pratique! Pire encore: ces installations ayant une contenance limitée, ça finit par sentir, à l'usage. Bonjour la puanteur. Quant aux clients de ces lieux dits d’aisance, ils sont condamnés à aller se laver les mains à la fontaine voisine. Par tous les temps.

Bienvenue chez nous, amis touristes et autres usagers des bus. Ici, c’est Genève!

Faut pas t’agiter, Julie. Ces cabines, c’est juste un poste de secours pour les passagers avant de grimper dans un car. Il y a forcément des WC dignes de ce nom dans la gare routière d’une ville classe et internationale. Eh bien non!

Les gogues situés à l’arrière du pavillon sont fermés depuis 2010, pour raison de sécurité. Un urinoir sauvage à ciel ouvert l’a remplacé et fonctionne depuis à jets continus. À l’intérieur du bâtiment? Une salle d’attente miteuse, triste à mourir.

Le bureau de change a fermé il y a sept ans et ses stores, toujours baissés, racontent l’abandon. Serait-ce trop demander que d’installer là toilettes et lavabos? En 2012, le magistrat Pagani affirmait dans nos colonnes que l’on était à bout touchant pour rénover le pavillon de la gare routière. Des clous!

On n’est pas loin ici des deux poids deux mesures. À l’aéroport, il y a des WC gratuits en veux-tu, en voilà. À la gare Cornavin, le soulagement est rare et payant. Mais à la gare routière, c’est la misère. Les usagers des cars seraient-ils des citoyens de seconde zone?

07:00 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

Faut dire que cette gare routiere est bien mal placée en plein milieu d`une zone urbaine a tres haute densité de circulation et aussi de piétons. Les bus roulant au diesel, cette gare routiere en plein milieu de la ville doit etre un bon pourvoyeur du CHUV en matiere de cancéreux.

Écrit par : JS | 26/10/2017

Bonjour,

Cet endroit (gare routière) est effectivement très glauque. Le simple fait de passer devant les toilettes provoque des haut-le-cœur.

J'aimerais - puisqu'on a évoqué "un bon pourvoyeur du CHUV (ou HUG) du diesel, qu'on se penche sur un autre endroit, sur l'autre rive : il s'agit de la galerie commerciale inférieur du centre Coop2000 à Villereuse : dans cette galerie, il règne en permanence une épouvantable odeur de gaz d'échappements, car l'escalator entre le parking juste en dessous et la galerie proprement dite est sans sas de sécurité. Il n'y a aucun obstacle entre les gaz de voiture et le public à l'étage au-dessus.

Sachant qu'il y a de nombreuses mamans et des nounous qui passent par là avec des poupons, ne serait-il pas judicieux de faire quelque chose rapidement ? Est-il normal de laisser des personnes se faire empoisonner quotidiennement ?

Mes pensées vont aux employé-e-s des commerces de chaussures, du magasin d'appareils ménagers, du cordonnier, du magasin d'optique, des boutiques de mode, de la parfumerie, bref... au total une cinquantaine d'employés exposés en permanence à cette pollution avérée et mortelle.

Merci pour votre attention.

Écrit par : Sylvia | 26/10/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.