21/12/2017

Tous au refrain, gens de bien

Les joyeux vadrouilleurs de Conches sont de retour, toujours fidèles à la Thune. Dans leur petit mot, ils présentent à Jules, à Julie et aux amis lecteurs leurs meilleurs vœux. Sympa!Je garde donc bien au chaud leur collecte mais diffuse volontiers les écrits de ces flâneurs et poètes:
«Sous le pont du Mont-Blanc coule le Rhône/Et, pas si loin, Jules exulte sur son trône.

Quand revient la mauvaise saison/Le nourrain grossit plus que de raison.

Ô Jules par ton groin rose/De nous tous tu chasses l’humeur morose.

Tu chasses les oursins du fond de nos poches/Et grâce à toi, pour certains, la vie ne sera plus aussi moche.

Alors, tous au refrain, gens de bien/Viens Thu-Thune, viens Thu-Thune, viens…»

Bien vu, les vadrouilleurs! Sauf que lorsque la fameuse ritournelle de Viens, Poupoule entre en tête, plus moyen de la faire sortir. Elle tourne en boucle. Encore et encore. Par ici les pépètes! Et elles arrivent au trot…

Bon, je n’ai pas reçu par courrier express le billet gagnant du dernier tirage de l’Euro Millions: 157 millions de francs, on aurait eu de quoi faire! Mais une enveloppe dodue m’est parvenue du Club de bridge du Mouvement des Aînés, Rive gauche, faut-il le préciser. Ces joueurs-là ont décidément du cœur.

Les personnes économes en ont autant, elles qui mettent toute l’année des sous de côté pour la Thune et me les expédient dans des enveloppes, des bocaux, des boîtes ou des petits sacs.

Il y a là des pièces blanches de toutes sortes. Des blanches et jaunes. Ou des jaunes tout court. Comme celles reçues dans un joli sac rouge et collectées par un pépé de 90 ans (c’est écrit sur l’étiquette), par Gigi, 60 ans, et Lola, 8 ans. La somme des sous étant doublée en billets par Jean-Pierre, 61 ans. La classe!

«Viens Thu-Thune, viens Thu-Thune, viens», chantonne Jules, depuis hier...

07:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.