15/03/2018

Le monde et les temps changent

«Car le monde et les temps changent…» Ce refrain vous dit quelque chose? En 1965, le chanteur Hugues Aufray annonçait, sur une musique de Bob Dylan, l’avènement d’une nouvelle société.

Depuis, le monde et les temps ont drôlement changé. En bien et en mal. Et alors? Alors j’ai pensé à cette chanson en recevant, à quelques jours d’intervalles, deux témoignages qui se font écho.

Le plus récent date de mardi. Une dame a vu rouge devant la photo en Une du magazine de la Coop. La couverture montre une jeune blonde très découverte dans sa salopette bleue. Sans petit haut dessous, donc. Juste une fine bretelle de soutien-gorge. Et un regard qui allume. Tout ça pour parler de jeans.

«Cette tenue est provocante. Trois bras pourraient se glisser dans la salopette de la fille», s’insurge la grand-maman, qui trouve que l’éducation des ados est déjà assez difficile comme ça. Et voilà qu’un journal qui entre dans toutes les familles montre pareil exemple. C’est juste scandaleux, dit-elle.

Auparavant, un lecteur m’avait apporté la photocopie d’un avis officiel de 1951, oubliée dans un coin et qui a ressurgi la veille de la journée des femmes. Ça vaut son pesant de cacahuètes!

«Le Conseil d’État, qui avait été saisi l’année dernière de plaintes justifiées au sujet de la tenue inconvenante affichée par certaines dames et jeunes filles sur la voie et dans les lieux publics, est décidé à ne pas tolérer le renouvellement de tels abus.

Il adresse en conséquence une sérieuse mise en garde aux personnes qui seraient tentées de faire preuve d’un trop grand laisser-aller.

Si cet avertissement n’était pas compris, le Conseil d’État n’hésiterait pas à envisager d’autres mesures, certain d’être approuvé par tous ceux, hommes et femmes, qui se respectent eux-mêmes et qui respectent autrui.»
Signé à Genève, le 4 juillet 1951. Et tout ça pour quel résultat? Le monde et les temps ont changé...

07:00 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook |  Imprimer | | |

Commentaires

"Le monde et les temps changent". Tout autant l'être humain qui évolue à travers ses croyances, ses expériences, ses priorités etc. Ainsi il modifie aussi son cadre de vie.
Il en va de même pour les tenues des femmes. Il y a quelques temps, la vie intérieure était prioritaire, donc on était discret sur l'apparence extérieure.
Actuellement, on investit beaucoup plus de son temps et de ses forces pour une vie extravertie, matérialiste donc visible : il en va ainsi des tenues.
Les femmes croient se libérer. On confond beaucoup le libre-arbitre avec la liberté. Ainsi, en s'habillant de façon ostensible, elles deviennent aussi bien davantage une proie d'où les nombreuses plaintes actuelles.
Une jeune fille blonde aux yeux bleus me disait : "J'ai le droit de mettre des shorts partout où je me promène." Oui, en principe mais dans les faits, si elle se fait harceler voire pire, c'est quand même elle qui en souffrira. Par conséquent, il vaut la peine toujours de saisir la portée de notre être tout entier sur autrui.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 15/03/2018

Les mentalités évoluent. La majorité des femmes refusent désormais d`etre considérées comme de la chaire a male et de plus en plus d`hommes sont d`accord avec cela. Le milieu des publicitaires est un peu en décalage mais ca ne durera pas.

Écrit par : JJ | 15/03/2018

Les commentaires sont fermés.