Faut bien s'amuser

Les gens qui travaillent demandent souvent aux retraités comment ils occupent leur journée.

Jean l’explique volontiers: lui, son truc, c’est de s’amuser!

Je n’ai jamais rencontré ce plaisantin. Mais si j’en crois l’histoire qu’il m’a racontée, il semble bien que sa femme et lui ont des points communs avec le couple formé à l’écran par Huguette et Marcel dans les fameuses «Scènes de ménages». Vous voyez le genre?

La semaine dernière, ces deux-là sortent d’un magasin en ville et se cassent le nez sur un contractuel en train de verbaliser. Quelle aubaine!

Le couple s’approche de l’uniforme et de la voiture. Monsieur attaque: «Alors, pt’it con, tu peux pas laisser en paix les retraités?»

L’employé fait semblant de ne pas entendre et continue à griffonner.

Monsieur passe à la vitesse supérieure, le traitant de «sous-auxiliaire à la Stauffer». L’image m’échappe… L’homme visé le regarde avec des yeux de merlan frit et se met à rédiger un deuxième pv. Pour pneus lisses.

Madame l’insulte alors en des termes que la morale m’interdit de nommer ici. Imperturbable, il glisse le second pv sous l’essuie-glace de la voiture, et s’apprête à en rédiger un troisième.

A en croire Jean, ils ont tenu comme ça un bon moment. Plus le couple se moquait du contractuel, plus il écrivait des pv. Moralité?

«Nous, on s’en foutait, on était venu en tram!» en rit encore Jean. «A la retraite, on essaie de rigoler un peu tous les jours. C’est bon pour le moral!»

Pas sûr que le propriétaire de la voiture gaulée apprécie la plaisanterie à sa juste valeur…

Commentaires

  • Petite correction, c'est Huguette et Raymond, pas Marcel...

  • Je regrette que vous ne vérifiiez pas mieux vos sources, ce gag tourne sur Internet depuis des mois. Je trouve donc un peu léger cette façon de se l'approprier en le transformant à la sauce genevoise...
    Meilleurs messages. Daniel

  • Un contractuel n'a pas le droit de verbaliser pour autre chose que du stationnement. Faut pas tout mélanger.

Les commentaires sont fermés.